Nous sommes actuellement le 27 Sep 2022 13:18


Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: LE "VERT" EST DANS LE FRUIT
Message Publié : 19 Déc 2019 10:13 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Mai 2009 14:40
Message(s) : 2511
Bonjour Daniel,
La revue peut être une tribune d'opinions . P. Faure donne la sienne et ouvre un débat, et cela me choquerait énormément si ce genre d'article était censuré ou refusé.
A chacun d'exprimer son point de vue, pour essayer de faire émerger les arguments qui pourront servir à défendre la chasse.
P. Faure ne fait qu'observer des choses qui existent déjà, qu'on soit d'accord ou pas, qu'on les déplore ou pas et dès les premières lignes il sait que ses propos ne seront pas partagés par tous.

Pour moi, ce forum peut être un lieu de débat pour ce genre de sujets de fond. Il devrait l'être, dans le respect de chacun.
Le consensus est il possible ? Pas sûr.
Originellement, "le forum" était le lieu où le peuple venait débattre des affaires de la cité avec ses représentants. Sur ce point, j'ai compris que cet aspect n'est pas d'actualité.

Premier point de réflexion, la pratique de la chasse est multiple dans notre pays. L'auteur de l'article prend le postulat qu'elle se pratique avec des chiens. Peut-être faut-il savoir de quoi on veut discuter. De la chasse en général ou de la chasse avec des chiens, courants qui plus est ? Je crois qu'il y a un certain flou qui prête à confusion dans l'article.

Dire que la mort de l'animal n'est plus forcément une finalité dans l'acte de chasse, alors que c'était une évidence il y a quelques années, ça ne me choque pas. Ca ne veut pas dire que la mort doit être occultée. Elle fait partie de la chasse et elle doit être assumée. Mais rien qu'en choisissant de chasser aux chiens courants, nous montrons implicitement qu'il n'y a pas que la mort qui compte mais l'acte de chasse dans son ensemble. Si seule la mort de l'animal comptait, tous chercheraient l'efficacité et le chien courant n'est pas forcément le plus efficace, en fonction des territoires. D'ailleurs, l'utilisation grandissante d'autres chiens que les CC pour la chasse du grand gibier montre bien que pour beaucoup, chasser, c'est tuer, et pas grand chose d'autres. En défendant la chasse aux chiens courants, Daniel, tu milites déjà pour autre chose qui dépasse la logique Chasse = mort. ;)

A continuer…

_________________
La justice de l'intelligence est la sagesse. Le sage n'est pas celui qui sait beaucoup de choses, mais celui qui voit leur juste mesure. Platon


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: LE "VERT" EST DANS LE FRUIT
Message Publié : 19 Déc 2019 10:21 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Fév 2009 17:22
Message(s) : 1519
Très belle intervention qui pose bien le débat, de façon apaisée et constructive.

_________________
"Avec eux et pour eux"
https://louelison.pagesperso-orange.fr/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: LE "VERT" EST DANS LE FRUIT
Message Publié : 19 Déc 2019 12:45 
Hors-ligne

Inscription : 15 Déc 2010 22:33
Message(s) : 1323
cyclo56 a écrit :
he bien moi je n ai plus de chiens courants depuis 6 anspour des raisons physiqueet familiale, mais je suis toujours un passionne de chiens courants a tir et a courre; donc pour certains d entre vous je n aurais plus le droit d adherer a la Faccc ? mais vous allez faire quoi avec 3000 adherents qui ont vraiment des chiens courants ?? vous ne serez pas representatifs au niveau National ni au niveau departemental !! je connais bcp de passionnes de chiens courants qui ne peuvent en posseder pour raison diverses et bien ils sont adherents content de lire le Forum qu en ca ne part pas en vrille et content de lire la revue et moi je continuerai a adherer tant que je serai apte a signer mon cheque vive le chasse aux chiens courants atir et a Courre et vive la Faccc meme si tout n est pas rose sur le Forum


Je partage les propos de cyclo56 et je suis triste d'entendre les remarques de certains sur ce forum, je suis aussi presque sans chien courant car il ne me reste plus qu'une vieille chienne basset fauve qui ne peut plus chasser ni moi non plus suite à un AVC, ceux qui ne connaissent pas ne peuvent pas savoir combien c'est traumatisant de mettre un genou à terre quand on est passionné de chasse aux chiens courants depuis 50ans, militant de la première heure à l'appel de Marcel Voillot et déjà militant de l'accct bien avant la création de l'AFACCC, quand je dis militant je pèse mes mots car bénévole actif sur tous les rassemblements que nous avons organisés dans le Finistère et ailleurs pour soutenir les différentes Afaccc, juge des épreuves sur lapin, concurrent et bien souvent organisateur de ces épreuves, présent à Paris lors de la grande manifestation pour la défense de la chasse aux chiens courants, à Rennes pour les mêmes motifs, j'ai mis mes tripes pour la défense du chien courant et je n'ai jamais compté, je ne regrette rien, je n'avais qu'un petit lot de courants dans la voie du lapin mais droit dans mes bottes j'ai été un exemple sur le terrain, de quel droit certains voudraient-ils nous priver d'accès au forum alors que nous adhérons toujours, même sans permis, c'est un loisir, une vraie récréation de pouvoir suivre les vidéos sur lièvre, les questions les plus diverses, bref faisant encore toujours partie de la grande meute, je considère les propos que j'ai lus comme une insulte ....un peu de respect SVP !
Je pense que je prendrais encore mon adhésion en 2020 mais je suis triste.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: LE "VERT" EST DANS LE FRUIT
Message Publié : 19 Déc 2019 13:27 
Hors-ligne

Inscription : 17 Fév 2015 10:09
Message(s) : 1749
lapinos29 a écrit :
cyclo56 a écrit :
he bien moi je n ai plus de chiens courants depuis 6 anspour des raisons physiqueet familiale, mais je suis toujours un passionne de chiens courants a tir et a courre; donc pour certains d entre vous je n aurais plus le droit d adherer a la Faccc ? mais vous allez faire quoi avec 3000 adherents qui ont vraiment des chiens courants ?? vous ne serez pas representatifs au niveau National ni au niveau departemental !! je connais bcp de passionnes de chiens courants qui ne peuvent en posseder pour raison diverses et bien ils sont adherents content de lire le Forum qu en ca ne part pas en vrille et content de lire la revue et moi je continuerai a adherer tant que je serai apte a signer mon cheque vive le chasse aux chiens courants atir et a Courre et vive la Faccc meme si tout n est pas rose sur le Forum


Je partage les propos de cyclo56 et je suis triste d'entendre les remarques de certains sur ce forum, je suis aussi presque sans chien courant car il ne me reste plus qu'une vieille chienne basset fauve qui ne peut plus chasser ni moi non plus suite à un AVC, ceux qui ne connaissent pas ne peuvent pas savoir combien c'est traumatisant de mettre un genou à terre quand on est passionné de chasse aux chiens courants depuis 50ans, militant de la première heure à l'appel de Marcel Voillot et déjà militant de l'accct bien avant la création de l'AFACCC, quand je dis militant je pèse mes mots car bénévole actif sur tous les rassemblements que nous avons organisés dans le Finistère et ailleurs pour soutenir les différentes Afaccc, juge des épreuves sur lapin, concurrent et bien souvent organisateur de ces épreuves, présent à Paris lors de la grande manifestation pour la défense de la chasse aux chiens courants, à Rennes pour les mêmes motifs, j'ai mis mes tripes pour la défense du chien courant et je n'ai jamais compté, je ne regrette rien, je n'avais qu'un petit lot de courants dans la voie du lapin mais droit dans mes bottes j'ai été un exemple sur le terrain, de quel droit certains voudraient-ils nous priver d'accès au forum alors que nous adhérons toujours, même sans permis, c'est un loisir, une vraie récréation de pouvoir suivre les vidéos sur lièvre, les questions les plus diverses, bref faisant encore toujours partie de la grande meute, je considère les propos que j'ai lus comme une insulte ....un peu de respect SVP !
Je pense que je prendrais encore mon adhésion en 2020 mais je suis triste.


Je suis contente de vous lire cyclo56 et lapinos 29, car je suis dans la même situation que vous. Mon mari handicapé d'une jambe suite à un cancer ne pouvait plus suivre les chiens, la moindre embûche le met à terre sans pouvoir se relever et je ne pouvais pas chasser seule. De plus, plus un seul lapin à moins de 4h de route. C'est la mort dans l'âme que nous nous sommes décidés à nous séparer de nos 2 dernières chiennes beagles. Elles sont parties le 7 octobre dernier chez un forumiste de l'AFACCC 34 où elles peuvent assouvir leur passion pour la chasse. Tous les jours nous pensons à elles et en parlons avec les larmes aux yeux. Ce n'est pas pour çà qu'on va arrêter de défendre le chien courant. Nous continuerons tous les 2 d'adhérer à la FACCC et de militer à l'AFACCC 10 pour les deux et à l'AFACCC 70-90 et à la FACCC Nationale pour moi. Alors Cyclo56 et lapinos, je sais ce que vous ressentez. Laissons dire les mauvaises langues et continuons à nous faire plaisir comme on peut à lire le forum ou voir les vidéos.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: LE "VERT" EST DANS LE FRUIT
Message Publié : 19 Déc 2019 13:41 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2014 15:29
Message(s) : 3491
Localisation : Cande Sur Beuvron
Je vais sortir le mouchoir
Sandrine ma compagne sclérose en plaque ça vous parle moi accident de travail arrêt pendant 3 ans don 1 ans hospitalisé plus infection 2 opération colonne vertébrale et artrodese cheville droite
Donc je boite je tombe ma compagne pas toujours facile aussi mais nous avons toujours nos petits bleu car il y a toujours des solution

Nous nous sommes toujours dit rien n arrêtera notre passion pour les petits bleu

J ai suivi pendant plus d un ans avec l aide d amis oui et mon père mes chiens en fauteuil roulant et ensuite Béquilles
Voilà ce que ma fait faire la passion pour mes chiens.

Alors la mauvaise langue sera toujours la pour dire ce qu'il pense


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: LE "VERT" EST DANS LE FRUIT
Message Publié : 19 Déc 2019 15:11 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Mai 2009 14:40
Message(s) : 2511
Bédé16 a écrit :
Bonjour Daniel,
La revue peut être une tribune d'opinions . P. Faure donne la sienne et ouvre un débat, et cela me choquerait énormément si ce genre d'article était censuré ou refusé.
A chacun d'exprimer son point de vue, pour essayer de faire émerger les arguments qui pourront servir à défendre la chasse.
P. Faure ne fait qu'observer des choses qui existent déjà, qu'on soit d'accord ou pas, qu'on les déplore ou pas et dès les premières lignes il sait que ses propos ne seront pas partagés par tous.

Pour moi, ce forum peut être un lieu de débat pour ce genre de sujets de fond. Il devrait l'être, dans le respect de chacun.
Le consensus est il possible ? Pas sûr.
Originellement, "le forum" était le lieu où le peuple venait débattre des affaires de la cité avec ses représentants. Sur ce point, j'ai compris que cet aspect n'est pas d'actualité.

Premier point de réflexion, la pratique de la chasse est multiple dans notre pays. L'auteur de l'article prend le postulat qu'elle se pratique avec des chiens. Peut-être faut-il savoir de quoi on veut discuter. De la chasse en général ou de la chasse avec des chiens, courants qui plus est ? Je crois qu'il y a un certain flou qui prête à confusion dans l'article.

Dire que la mort de l'animal n'est plus forcément une finalité dans l'acte de chasse, alors que c'était une évidence il y a quelques années, ça ne me choque pas. Ca ne veut pas dire que la mort doit être occultée. Elle fait partie de la chasse et elle doit être assumée. Mais rien qu'en choisissant de chasser aux chiens courants, nous montrons implicitement qu'il n'y a pas que la mort qui compte mais l'acte de chasse dans son ensemble. Si seule la mort de l'animal comptait, tous chercheraient l'efficacité et le chien courant n'est pas forcément le plus efficace, en fonction des territoires. D'ailleurs, l'utilisation grandissante d'autres chiens que les CC pour la chasse du grand gibier montre bien que pour beaucoup, chasser, c'est tuer, et pas grand chose d'autres. En défendant la chasse aux chiens courants, Daniel, tu milites déjà pour autre chose qui dépasse la logique Chasse = mort. ;)

A continuer…

Je me cite, et je continue.

Dans l'acte de chasse, il y a donc d'autres finalités que la mort d'un animal, même si elle est présente et l'article de la revue ne fait que poser la question de l'importance que chaque chasseur accorde à la mort de l'animal par rapport au reste. De cette réflexion personnelle, chacun peut privilégier plus ou moins les autres aspects pour en arriver jusqu'à ne plus tuer. Il ne faut pas considérer que les chasseurs qui ne tuent pas sont meilleurs et que ceux qui "prélèvent" sont des barbares. Ce n'est pas la question. La question est "qu'est-ce qui est important quand on va chasser ?"
Il semble très difficile d'attirer les sympathies en expliquant "j'aime la chasse parce que j'aime tuer". C'est d'ailleurs le front d'attaque préféré de nos opposants pour nous faire passer pour des barbares.
De fait, nos motivations sont ailleurs.
Et là, il faut se poser la question de ce qu'elles sont.
La chasse n'est plus une activité nourricière, ou ne devrait plus l'être en tout cas. On ne chasse plus pour avoir à manger, même s'il y a encore des gens pour qui ramener du gibier "rentabilise" le prix du permis. Là encore, difficile de mettre cela en avant pour faire la promotion de la chasse. Mais par contre, il y a bien un lien avec la gastronomie et la culture culinaire française, qui sont encore largement appréciées, n'en déplaise aux végans.

La gastronomie rejoint obligatoirement une valeur très forte de la chasse qu'est la convivialité et plus largement la cohésion sociale qu'elle peut amener autour d'elle en étant bien souvent la dernière association active dans bon nombre de villages. C'est ce qui me fait regretter personnellement le morcellement des territoires et le développement des chasses privatives qui vont à l'encontre de l'idée d'ouverture à l'autre et de loisir démocratique, capable de réunir l'ouvrier et le patron, le jeune et le moins jeune, sur un pied d'égalité. La chasse comme vecteur du bien vivre ensemble et de moyen de cohésion entre les catégories sociales et culturelle, voire même de lien entre la ville et la campagne, vu que de plus en plus de chasseurs sont citadins, c'est une valeur plutôt porteuse. Forcément, quand on voit les querelles internes qui traduisent les tendances individualistes de la société, on peut se dire qu'il y a du boulot… La défense de la chasse aux chiens courants a bien un cheval de bataille sur cet aspect là !

Autre aspect positif : la chasse est une activité en pleine nature, qui nécessite de la connaitre, de la comprendre, de la protéger, bref de vivre avec, avec ses réalités, ses interactions avec l'agriculture et les activités humaines en général. On est dans le vrai, pas la nature idéalisée des gens qui ne considèrent plus la place de l'homme dans cet environnement et veulent l'en exclure. La chasse avec des chiens courants s'inscrit complètement dans cette idée de cohérence avec la nature, à condition d'en montrer une bonne image. Nos chiens et toute l'attention qu'on leur porte sont de bons ambassadeurs, qui attirent la sympathie. Les manifestations organisées par le mouvement Faccc pour les mettre en valeur sont de bonnes choses. Et même si le piquant de la compétition attire les concurrents aux concours de meutes, chaque participant ou organisateur ne devrait jamais oublier que ces "épreuves" n'ont pour but que de faire connaitre la chasse aux chiens courants et tout ce qu'elle porte comme valeurs.

La société de vénerie a bien compris tout cela et communique beaucoup plus qu'avant car elle a des moyens et qu'elle se sait en première ligne face aux attaques de nos opposants.
A la lecture de son article, je ne pense pas que P. Faure fasse le procès de la chasse à courre. Il est vrai qu'on entend régulièrement que certains équipages gagnent en vitesse afin de pouvoir prendre ... Là encore, qu'est-ce qui fait une belle chasse ? Une chasse à courre qui ne prend pas est-elle une chasse ratée ? Je pense que bon nombre de maîtres d'équipages diront que non. Là encore, chacun place le curseur selon son jugement, mais l'article de P. Faure pose la question. A chacun d'y réfléchir...

_________________
La justice de l'intelligence est la sagesse. Le sage n'est pas celui qui sait beaucoup de choses, mais celui qui voit leur juste mesure. Platon


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: LE "VERT" EST DANS LE FRUIT
Message Publié : 19 Déc 2019 15:39 
Hors-ligne

Inscription : 17 Fév 2015 10:09
Message(s) : 1749
sebven a écrit :
Je vais sortir le mouchoir
Sandrine ma compagne sclérose en plaque ça vous parle moi accident de travail arrêt pendant 3 ans don 1 ans hospitalisé plus infection 2 opération colonne vertébrale et artrodese cheville droite
Donc je boite je tombe ma compagne pas toujours facile aussi mais nous avons toujours nos petits bleu car il y a toujours des solution

Nous nous sommes toujours dit rien n arrêtera notre passion pour les petits bleu

J ai suivi pendant plus d un ans avec l aide d amis oui et mon père mes chiens en fauteuil roulant et ensuite Béquilles
Voilà ce que ma fait faire la passion pour mes chiens.

Alors la mauvaise langue sera toujours la pour dire ce qu'il pense

Pauvre de toi!!!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: LE "VERT" EST DANS LE FRUIT
Message Publié : 19 Déc 2019 16:16 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Mai 2009 14:40
Message(s) : 2511
Bédé16 a écrit :
Bédé16 a écrit :
Bonjour Daniel,
La revue peut être une tribune d'opinions . P. Faure donne la sienne et ouvre un débat, et cela me choquerait énormément si ce genre d'article était censuré ou refusé.
A chacun d'exprimer son point de vue, pour essayer de faire émerger les arguments qui pourront servir à défendre la chasse.
P. Faure ne fait qu'observer des choses qui existent déjà, qu'on soit d'accord ou pas, qu'on les déplore ou pas et dès les premières lignes il sait que ses propos ne seront pas partagés par tous.

Pour moi, ce forum peut être un lieu de débat pour ce genre de sujets de fond. Il devrait l'être, dans le respect de chacun.
Le consensus est il possible ? Pas sûr.
Originellement, "le forum" était le lieu où le peuple venait débattre des affaires de la cité avec ses représentants. Sur ce point, j'ai compris que cet aspect n'est pas d'actualité.

Premier point de réflexion, la pratique de la chasse est multiple dans notre pays. L'auteur de l'article prend le postulat qu'elle se pratique avec des chiens. Peut-être faut-il savoir de quoi on veut discuter. De la chasse en général ou de la chasse avec des chiens, courants qui plus est ? Je crois qu'il y a un certain flou qui prête à confusion dans l'article.

Dire que la mort de l'animal n'est plus forcément une finalité dans l'acte de chasse, alors que c'était une évidence il y a quelques années, ça ne me choque pas. Ca ne veut pas dire que la mort doit être occultée. Elle fait partie de la chasse et elle doit être assumée. Mais rien qu'en choisissant de chasser aux chiens courants, nous montrons implicitement qu'il n'y a pas que la mort qui compte mais l'acte de chasse dans son ensemble. Si seule la mort de l'animal comptait, tous chercheraient l'efficacité et le chien courant n'est pas forcément le plus efficace, en fonction des territoires. D'ailleurs, l'utilisation grandissante d'autres chiens que les CC pour la chasse du grand gibier montre bien que pour beaucoup, chasser, c'est tuer, et pas grand chose d'autres. En défendant la chasse aux chiens courants, Daniel, tu milites déjà pour autre chose qui dépasse la logique Chasse = mort. ;)

A continuer…

Je me cite, et je continue.

Dans l'acte de chasse, il y a donc d'autres finalités que la mort d'un animal, même si elle est présente et l'article de la revue ne fait que poser la question de l'importance que chaque chasseur accorde à la mort de l'animal par rapport au reste. De cette réflexion personnelle, chacun peut privilégier plus ou moins les autres aspects pour en arriver jusqu'à ne plus tuer. Il ne faut pas considérer que les chasseurs qui ne tuent pas sont meilleurs et que ceux qui "prélèvent" sont des barbares. Ce n'est pas la question. La question est "qu'est-ce qui est important quand on va chasser ?"
Il semble très difficile d'attirer les sympathies en expliquant "j'aime la chasse parce que j'aime tuer". C'est d'ailleurs le front d'attaque préféré de nos opposants pour nous faire passer pour des barbares.
De fait, nos motivations sont ailleurs.
Et là, il faut se poser la question de ce qu'elles sont.
La chasse n'est plus une activité nourricière, ou ne devrait plus l'être en tout cas. On ne chasse plus pour avoir à manger, même s'il y a encore des gens pour qui ramener du gibier "rentabilise" le prix du permis. Là encore, difficile de mettre cela en avant pour faire la promotion de la chasse. Mais par contre, il y a bien un lien avec la gastronomie et la culture culinaire française, qui sont encore largement appréciées, n'en déplaise aux végans.

La gastronomie rejoint obligatoirement une valeur très forte de la chasse qu'est la convivialité et plus largement la cohésion sociale qu'elle peut amener autour d'elle en étant bien souvent la dernière association active dans bon nombre de villages. C'est ce qui me fait regretter personnellement le morcellement des territoires et le développement des chasses privatives qui vont à l'encontre de l'idée d'ouverture à l'autre et de loisir démocratique, capable de réunir l'ouvrier et le patron, le jeune et le moins jeune, sur un pied d'égalité. La chasse comme vecteur du bien vivre ensemble et de moyen de cohésion entre les catégories sociales et culturelle, voire même de lien entre la ville et la campagne, vu que de plus en plus de chasseurs sont citadins, c'est une valeur plutôt porteuse. Forcément, quand on voit les querelles internes qui traduisent les tendances individualistes de la société, on peut se dire qu'il y a du boulot… La défense de la chasse aux chiens courants a bien un cheval de bataille sur cet aspect là !

Autre aspect positif : la chasse est une activité en pleine nature, qui nécessite de la connaitre, de la comprendre, de la protéger, bref de vivre avec, avec ses réalités, ses interactions avec l'agriculture et les activités humaines en général. On est dans le vrai, pas la nature idéalisée des gens qui ne considèrent plus la place de l'homme dans cet environnement et veulent l'en exclure. La chasse avec des chiens courants s'inscrit complètement dans cette idée de cohérence avec la nature, à condition d'en montrer une bonne image. Nos chiens et toute l'attention qu'on leur porte sont de bons ambassadeurs, qui attirent la sympathie. Les manifestations organisées par le mouvement Faccc pour les mettre en valeur sont de bonnes choses. Et même si le piquant de la compétition attire les concurrents aux concours de meutes, chaque participant ou organisateur ne devrait jamais oublier que ces "épreuves" n'ont pour but que de faire connaitre la chasse aux chiens courants et tout ce qu'elle porte comme valeurs.

La société de vénerie a bien compris tout cela et communique beaucoup plus qu'avant car elle a des moyens et qu'elle se sait en première ligne face aux attaques de nos opposants.
A la lecture de son article, je ne pense pas que P. Faure fasse le procès de la chasse à courre. Il est vrai qu'on entend régulièrement que certains équipages gagnent en vitesse afin de pouvoir prendre ... Là encore, qu'est-ce qui fait une belle chasse ? Une chasse à courre qui ne prend pas est-elle une chasse ratée ? Je pense que bon nombre de maîtres d'équipages diront que non. Là encore, chacun place le curseur selon son jugement, mais l'article de P. Faure pose la question. A chacun d'y réfléchir...

Je termine par donner mon avis et je laisse les enfants jouer…

Pour moi, s'il ne faut pas occulter le fait que la mort de l'animal est une dimension de l'action de chasser et qu'elle doit être assumée, la chasse ne se résume pas à cela et chacun est encore libre de décider de conclure l'action de chasse par la mort à l'animal ou non. C'est en substance ce que j'ai compris de l'article de P. Faure. Les mentalités des chasseurs peuvent évoluer car il est encore fréquent de n'entendre parler que des tableaux . Et si la société contemporaine voit d'un œil critique le fait de tuer un animal , il est sans doute dans notre intérêt de prendre conscience de tout ce que la chasse nous apporte, pour pouvoir le communiquer les valeurs qui dépassent largement la chasse et déclencher l'empathie du grand public qui permettra à la chasse de survivre. Ne compter que sur les acquis passés est voué à l'échec.
Mais ceci n'est que mon avis … ;)

_________________
La justice de l'intelligence est la sagesse. Le sage n'est pas celui qui sait beaucoup de choses, mais celui qui voit leur juste mesure. Platon


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: LE "VERT" EST DANS LE FRUIT
Message Publié : 19 Déc 2019 16:23 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Fév 2009 17:22
Message(s) : 1519
Super intervention de Bédé16 qui pourrait constituer une belle suite à publier dans la revue, en écho à l'article de P Faure...

_________________
"Avec eux et pour eux"
https://louelison.pagesperso-orange.fr/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: LE "VERT" EST DANS LE FRUIT
Message Publié : 19 Déc 2019 17:23 
Hors-ligne

Inscription : 25 Mars 2014 10:08
Message(s) : 62
L'extrémisme ne mène pas bien loin. Amis forumistes de confessions Marxiste ou Hitlérienne, vous allez droit dans le mur, tout seuls.
Les chiens blancs seront pour vous toujours trop blancs, les griffons auront toujours trop de poils, les bassets auront toujours les pattes trop courtes...

Si ça vous gêne de voir des photos de chiens courants avec des chiens d'arrêt ou de terrier, si ça vous gêne que des adhérents ne soit pas propriétaires de chiens courants, alors je pense que vos esprits sont bien trop fermés pour faire de vous ce qu'un vrai et bon chasseur est à mes yeux.

Vrai chasseur : être humain qui aime la nature, le gibier, le plus souvent il aime aussi les chiens dits de chasse, il essaye de comprendre la nature, le gibier et les chiens, il apprend des choses jusqu'à son dernier jour de chasse grâce à sa curiosité et son abnégation, il a une faculté d'adaptation à son environnement interne et externe élevé...


A ceux qui n'ont comme loisir que de pourrir le forum, passez votre chemin !
Si jamais votre ambition est politique, par exemple un putsch au niveau du CA national.. vous vous y prenez aussi mal que les politiques extrémistes : vous faites en sorte que tout soit blanc ou tout soit noir, ce n'est jamais le cas en réalité.

_________________
Les bons chiens ne sont pas plus rares que les mauvais chasseurs.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Politique de confidentialité et cookies - Panneau de gestion des cookies
Traduction et support en français